conception de site web

Éviter la faillite : Consolidation, hypothèque ou proposition?

Catégorie: Finances

07 avril 2017

Avez-vous de la difficulté à balancer les remboursements de vos multiples dettes? Si oui, plusieurs options s’offrent à vous. En effet, la consolidation de dette, la consolidation par prêt hypothécaire et la proposition de consommateur sont des solutions qui pourraient réduire vos paiements ainsi que les étaler sur de plus longues échéances.

Proposition de consommateur

La proposition de consommateur nécessite une négociation avec vos créanciers non-garantis, c’est-à-dire vos cartes de crédits, marge de crédit, prêts personnels, dettes d’impôt et autres, mais n’incluant pas votre prêt hypothécaire, prêt auto et autres prêts garantis. La proposition de consommateur leur offrira un montant qui vous permettra de boucler vos budgets de fin de mois tout en évitant la faillite, ce qui est à l’avantage de tous.

Cette proposition pourra réduire ainsi le total de vos paiements en prolongeant la période de remboursement jusqu’à 60 mois ainsi qu’en mettant fin aux intérêts.

Ceci vous évitera de vivre avec le harcèlement de vos créanciers et réduira vos obligations à un seul paiement mensuel via votre syndic. Il est toutefois à noter que cette solution affectera votre cote de crédit.

Pour tout savoir sur la proposition de consommateur, visitez le www.pierreroy.com.

Prêt de consolidation de dettes

Le prêt de consolidation de dettes (communément appelé « consolidation de dettes ») permet de regrouper toutes vos dettes avec un seul créancier. Ainsi, ce dernier liquidera toutes vos dettes en échange d’un paiement mensuel de votre part à un taux d’intérêt moins élevé et possiblement étalé sur une plus longue période de temps.

La consolidation de dettes est particulièrement avantageuse lorsqu’il s’agit de regrouper des dettes de cartes de crédit, de services publics ou d’autre prêts à la consommation. Il est à noter que les dettes hypothécaires ne sont pas admissibles.

Cette option vous permettra de rembourser vos créanciers au complet ainsi que d’économiser sur les taux d’intérêts sans avoir à les négocier, le tout en effectuant un seul paiement par mois. 
Prêt hypothécaire de consolidation de dettes

Étant donné que le prêt hypothécaire est sans contredits celui qui aura le plus bas taux d’intérêts, il est clair que consolider vos dettes dans votre prêt hypothécaire représente une très bonne solution de consolidation.

Refinancement

Le refinancement de votre hypothèque vous permettra de libérer un montant équivalent aux dettes à être consolidées par le biais de l’augmentation de votre dette hypothécaire. Il est toutefois à noter que l’équité devra toujours être à un minimum de 15%. Par contre, il est bénéfique de se prévaloir d’un refinancement à la date d’échéance de votre contrat hypothécaire puisque dans le cas contraire les pénalités peuvent être importantes.

Deuxième hypothèque

Dans les cas où le contrat hypothécaire est très loin de son échéance, il est possible d’envisager la possibilité d’un nouveau prêt hypothécaire avec un nouveau prêteur. L’usage d’une deuxième hypothèque en consolidation de dette pourra permettre une diminution de vos paiements mensuels en prolongeant votre calendrier de remboursement. Les deuxièmes prêts hypothécaires ont tendance à coûter plus cher en intérêts puisque leurs risques sont plus élevés. En effet, en cas de repossession et de vente pour non-paiement de dette, les premiers à être remboursés seront les créanciers de première instance. 

Malgré des paiements mensuels moins élevés, une deuxième hypothèque peut souvent s’avérer plus couteuse que l’acquittement de vos versements mensuels initiaux. 
Marge de crédit domiciliaire (HELOC)

La marge de crédit domiciliaire est essentiellement similaire à une hypothèque de second rang. Encore une fois, le prêt est garanti par votre maison. En général, ce genre de prêt est utilisé quand on a besoin de fonds pour des vacances, pour des rénovations, ou bien pour rembourser des prêts. Ces fonds sont disponibles à tout moment et ils ont l’avantage de porter un taux d’intérêt raisonnable chargé seulement sur le montant utilisé. L’emprunteur doit faire preuve de contrôle rigoureux puisque cette façon de faire peut porter ce dernier à dépenser de manière excessive. Il est à noter qu’on ne peut retirer que 80% de l’équité de la maison. En savoir plus sur le site de RateHub.ca.