conception de site web

5 tactiques utilisées par des experts en marketing pour vous pousser à acheter

Catégorie: Marketing et publicité

12 juin 2014Avez vous déjà remarqué qu’à chaque fois que vous marchez dans l’allée des bières, le six pack de Heineken joue avec votre subconscient?

Si vous regardez bien les 3 e, vous verrez qu’ils sont légèrement orientés vers la gauche. Donnant ainsi l’illusion que le e sourit. Cette subtilité se transpose dans notre subconscient rendant la marque joyeuse, humaine et donne un sentiment de plaisir en groupe. Heineken mise sur cette tactique positive pour diriger votre inconscient à acheter cette marque la prochaine fois que vous irez chercher une caisse de bière.

Ces méthodes subtiles sont partout et nous ne nous en rendons même pas compte. Nous croyons avoir le pouvoir d’achat, mais nous sommes manipulés par les experts en marketing. Ils font tellement bien leur travail que nous avons l’impression de faire des choix conscients et rationnels. Pourtant la plupart de nos décisions sont prises de façon inconsciente ce qui veut dire que nous sommes vulnérables aux attaques de persuasion et que nous finissons par acheter ce qu’ils veulent que l’on achète.

L’humain à besoin de choses tangibles (auto, chaussures, nourriture...). Mais ce qu’il cherche réellement, ce sont des choses qui ne se touchent pas, comme des sensations émotionnelles (confort, sécurité, popularité, amour...). Les experts en marketing savent comment manipuler nos besoins intérieurs et c’est leur travail de les exploiter pour ainsi nous attirer à consommer.

Le livre « Hidden Persuasion » écrit par des psychologues sociaux (Marc Andrews, Matthis van Leeuwen et Rick Baaren) explore plusieurs tactiques parmi les plus sournoises employées par les génies en marketing. Je vous invite à en découvrir 5.


1. Anthropomorphisme


Ce que nous avons observé avec Heineken est un très bon exemple d’anthropomorphisme. Plus une marque est humaine, plus nous nous sentirons connectés à cette marque. Cette tendance se développe généralement très jeune. Les bébés développent des sentiments émotionnels avec leur doudou, leur suce et des personnages animés tels que Dora.  

« Nous avons tendance à ressentir des émotions vis-à-vis certains objets de la même façon que nous le faisons avec des expériences vécues. Plus nous aimons une marque, plus nous “développons des sentiments” pour celle-ci, plus nous aurons un sentiment d’engagement et de plaisir avec elle », dit l’auteur Marc Andrews.

2. Fiabilité


Chaque visage que nous voyons dans les publicités a été minutieusement choisi selon plusieurs critères. Un de ces critères : à quel niveau la personne dégage-t-elle un sentiment de fiabilité. Nous analysons inconsciemment les traits physiques des gens que nous rencontrons pour déterminer comment nous nous sentirons par rapport à ceux-ci. Certaines personnes ont tout simplement l’air plus fiable grâce à des traits comme des sourcils plus courbés, des yeux plus ouverts, un sourire naturel ou un visage plus mince.

3. Rareté/Pénurie


Vous est-il déjà arrivé d’acheter un produit puisque vous aviez vu la mention « Faite vite, c’est le dernier en rabais! » ou « Faite vite, c’est le dernier en stock »? Rien n’est plus puissant que la peur de manquer une offre et de devoir payer le plein prix ou pire encore, ne plus jamais pouvoir acheter ce produit.

Si une compagnie manque d’inventaire pour un produit, nous avons tendance à croire que c’est parce qu’il est rare, qu’il est en pénurie. Il est ancré dans notre subconscient que si un produit est rare, c’est parce que les autres aiment ce produit, qu’il est recherché et populaire (or, diamants, billets de spectacle...).

4. Preuve sociale


Une des tactiques les plus efficaces employées par les experts en marketing est de se servir de nos insécurités sociales. C’est logique! Nous faisons notre choix de restaurant, de garage ou de courtier selon les recommandations reçues par nos amis et nous sommes portés à acheter n’importe quoi qui possède l’approbation d’une personne que nous connaissons et apprécions.

Plus de gens aiment un produit, plus nous l’aimerons. C’est aussi simple que ça! Nous n’avons qu’à regarder le phénomène Facebook et l’impact des « Like/J’aime ». Des phrases qui stimulent la preuve sociale et qui fonctionnent très bien peuvent ressembler à « 9 personnes sur 10 utilisent Tide » ou à « La majorité des gens aiment Pepsi ».

5. Le choix de résister


Selon les experts, la meilleure façon de nous faire acheter est de nous convaincre que nous ne sommes pas obligés d’acheter. Ils ont en fait développé l’art de la psychologie renversée (et s’en servent à leur avantage). Personne n’aime se faire dire quoi faire et personne n’aime se sentir sous pression. C’est pourquoi ils nous donnent l’impression que c’est nous qui faisons le choix final et que nous ne sommes pas forcés d’acheter maintenant, mais utilisent des phrases comme « vous pouvez acheter une autre voiture, sauf que... » ou « nous savons que vous n’êtes pas certain, mais... »


Lors de votre prochain achat, je vous mets au défi de vous arrêter et de vous questionner sur ce qui vous pousse vraiment à acheter cette marque plutôt qu’une autre.

---
Source : wired.com